B) - POETES

 

PASCALE FALCO - BOUCHES-DU-RHONE 

 

 

 

 

 http://peinturepassion.canalblog.com

 

Frivole, volage, Alice vivait gaiement

Portant en son sein le lait pour ses enfants

Pansant sur son coeur les blessures de ses amants

Rien dans cette image ne laissait sous-entendre pourtant

                                        Qu'en cette source de vie 

                                                                                                           La mort se terrait

 

 Vilement !

 

Alice, si blême en ce jour gris-souris,

Rajuste son corsage, le médecin a donné son avis,

Ravale ses larmes, le combat débute aujourd'hui

Quel funeste présage l'assaille ici.

                                           Comment en cette source de vie

                                                                                                               La mort se terrait

     

 Fourberie !

 

De guerre lasse, Alice songe à cesser de se battre

La peur au ventre, elle avance à petits pas,

Le rire des siens et surtout leur soutien,

Ramène l'espoir dans ses yeux noirs chagrin

                                           Qui dans cette source de vie,

                                                                                   De la Belle ou la Mort gagnera ?

 

Supercherie !

 

Alice, avait plus d'un tour dans son sac,

Et anticipé la contre-attaque,

Sans être hypocondriaque,

La prévention, c'est pas l'amaque

                                       Et voila, comment grâce à la mammographie,

                                                                                          La mort a perdu ...

 

Cette fois-ci.

 

 Pascale 

 

PASCALE BOUCHET-FALCO

Octobre Rose 2010

 

 

 

 

LINE - RHONE-ALPES 

 line2519@yahoo.fr

L'amitié

 

L'amitié c'est une écoute,

quand le coeur est en déroute,

qui ne se permet ni de juger,

ni de peiner.

L'amitié peut tout partager, 

nos joies et nos secrets,

que ce soit la nuit, le jour,

elle vole à notre secours.

L'amitié impalpable comme le vent,

forte comme l'océan.

L'amitié c'est de l'or,

plus précieuse qu'un trésor.

 

LINE

 

 

 

 

CHRISTOPHE THOLLOT - RHONE 

 

Dans tous les programmes politiques j'ai cherché

les termes de notre maxime sans les trouver.

L'égalité la liberté et la fraternité

ont été tous trois bien oubliés.

Toujours délaissée pour compte pour l'égalité,

L'emprisonnement des pauvres dans les cités

dans un énorme malaise pour la liberté,

et les guerres entre jeunes pour la fraternité.


L'argent étant toujours pour le plus petit nombre,

pour tout le reste un avenir de plus en plus sombre,

les premiers s'en sortant sans la moindre encombre,

pour les autres l'impression de marcher sur leur ombre,

étant la majorité que l'on dénombre,

qui dans la plus grande des injustices sombres,

comme si elle se faufilait dans les décombres,

de son affreuse vie que le malheur encombre.

 

CHRISTOPHE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

67 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. Jean-pierre MENARD (site web) 02/04/2011

Bienvenue Line, très beau texte sur l'amitié, bonne continuation, sincères amitiés.

2. pat 16/04/2011

très beau poeme !

3. CATHERINE 27/04/2011

TRES BEAUX LES POEMES, quelle classe !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×